Archive pour Outils TEMSA

TEMSA fait une apparition dans la revue Fastener + Fixing Magazine

TEMSA fait une apparition dans la revue Fastener + Fixing Magazine. Cette fois-ci, c’est l’acquisition de PLUSDUR qui a attiré l’attention de la célèbre revue et qui a rédigé un article pour sa 94eédition du mois de juillet 2015.

Ce mensuel, leader du secteur de la frappe à froid, communique les importantes informations du marché. C’est pour cela que l’éditeur a décidé de publié l’acquisition de PLUSDUR par TEMSA, dans ce numéro spécial de matrices et poinçons, que l’on suppose être un acteur mondial dans l’environnement de la frappe à froid pour les éléments de fixation.

Ce regroupement permettra aux deux entités une grande synergie permettant ainsi de couvrir toutes les demandes d’outils utilisés dans la frappe à froid: de la conception de la matrice aux poinçons et expulseurs en partant de simples pièces de révolution à des contour de pièces des plus variées, même isométrique, asymétriques, grâce à la puissance des départements d’érosion et de rectification CNC de TEMSA.

TEMSA dévoile un nouveau catalogue sur les matrices ouvrantes

Suite à de nombreuses demandes de matrices ouvrantes, tant sur le plan du design comme de la fabrication, TEMSA a décidé de consacré un catalogue exclusivement dédié à ce type de matrices.

L’objectif principal étant de faire connaitre ce produit de la gamme TEMSA pour les clients qui ne le connaisse pas encore. D’un autre coté, le but est aussi d’informer les clients qui n’ont pas la possibilité et le savoir faire nécessaire à son usage, de consulter TEMSA en cas de besoin et ainsi éviter des problèmes de développement de produit au sein de l’entreprise.

TEMSA a considérablement augmenté sa production de matrices ouvrantes, dans les montages d’ensembles ainsi que sur les segments individuels, car les segments sont indépendants entre eux et interchangeables. Cela est un réel avantage par rapport aux segments numérotés, car lorsqu’ils sont endommagés, il ne faut pas changer tout l’ensemble.

Ce catalogue, qui a été présenté au salon de la Fastener Fair de Stuttgart, a remporté un franc succès, et vient s’ajouter au catalogue, déjà connu, des matrices d’extrusion de TEMSA, les produits phares de l’outillage pour la frappe à froid.

"TEMSA OPEN DIES

Matrices de frappe à froid avec airs évents (II) par rectification: Matrices modulaires et noyaux segmentés

Il existe des matrices de carbures de frappe à froid ou l’on peut ajouter des airs évents sans passer par le procédé d’érosion. Les deux modèles principaux existants, où l’on peut ajouter cette technologie sont: les matrices d’extrusion avec noyaux segmentés et les matrices modulaires. Les motifs sont les mêmes que nous avons vu précédemment d’airs évents.
Et sur chaque outil cité il s’agit du même principe. En utilisant le rapprochement entre les éléments, on peut rectifier 4 rigoles à 90º avec une largeur approximative de 1mm et une profondeur approximative de 0,3mm sur la base de l’outil de carbure (que cela soit, sur la base du noyau supérieur, ou sur la base de la matrice modulaire) et ensuite on prolonge ces évents dans toute la longueur jusqu’à la sortie sur le coté supérieure. C’est ainsi qu’il est possible d’évacuer la pression qui peut se générer dans l’extrusion ou avec les matrices modulaire et décharger cela postérieurement sur le partie frontal de la matrice. Tout cela sans avoir recours à l’érosion par pénétration.

Ejemplos de fugas de aire por rectificado

Matrices d’extrusion avec noyaux parties (I). Concentricité

Les matrices en carbure peuvent avoir des dimensions diverses : des très petites aux très grandes. Depuis quelque temps, les fabricants de matrices ont réussi à développer sa technologie pour couper les noyaux dans des matrices assez longues, afin que sa production soit moins coûteuse. Parmi toutes les matrices en carbure, les plus exigeants de cette technologie sont les matrices d’extrusion à cause des hautes pressions qui sont soumises, ce qui fait que le noyau supérieur peut arriver à sauter.

 

Est-ce que les noyaux supérieurs peuvent-ils être partis?

 

TEMSA le fait souvent et avec des très bon résultats. Le noyau est coupé à une distance convenable au-dessus de l’extrusion. Nombreux clients nous posent la question de comment est-ce que nous pouvons éviter les possibles problèmes de concentricité entre le noyau supérieur et l’inferieur. La moindre déviation, même la plus petite, entraînera des adhérences du matériel et, finalement, la casse de la matrice. TEMSA a résolu ce problème en cassant les arêtes des deux noyaux, créant un petit biseau sur les deux bords. Cela peut également être effectué avec un petit rayon. Autrement, les partitions peuvent être utilisées pour la construction des évents. Avec cette méthode simple, nous pouvons éviter les petits problèmes de concentricité qu’on peut trouver dans les noyaux.

 

Detalle de unión entre núcleos de metal duro para evitar desconcentricidad

Detalle de unión entre núcleos para evitar desconcentricidad

Matrices d’estampage à froid avec des évents (I)

Parmi d’autres matrices d’estampage à froid, dans les matrices de réduction et les matrices d’extrusion, des très fortes pressions sont générées à cause de l’importante déformation du matériau. Les mesures dans la pièce finale obtenue avec les matrices d’estampage à froid doivent être très précis avec pas de place pour les déviations hors tolérance. Malheureusement, dans le processus on trouve souvent des éléments « étranges » qui peuvent compliquer l’obtention d’une pièce parfaite, sans que nous puissions blâmer directement la presse, la conception, le matériau ou les outillages. Ces éléments « étranges » ne sont autres que des poches d’air, même si sont très petites, des restes d’huile, saleté, etc.
C’est pour cela que, dans toutes les matrices d’estampage à froid, lorsque c’est possible, TEMSA utilise des évents.
Une façon de réalisation est par érosion par enfonçage. Avec le perçage d’un diamètre de 0,5 mm, et une tolérance de -0,1 mm, dans les noyaux carbure, TEMSA atteint le drainage qui permet l’évacuation des poches d’air, saleté, restes d’huile, etc., qui peuvent exercer une pression. Avec un aussi petit diamètre et si les évents sont relativement longs, peut être que les impuretés à évacuer arrivent à bloquer ces évents, donc pas d’avantage de cette solution technique.
Pour cette raison, parmi un processus de fraisage, TEMSA fait des trous dans les montures en acier des matrices, en prolongement des évents et avec une augmentation du diamètre suffisant, qui permet la correcte évacuation de l’accumulation d’impuretés.
Dans l’image nous pouvons voir des exemples de différentes matrices pour l’estampage à froid : tout d’abord le noyau d’une matrice de réduction avec des évents et, seconde, le fraisage (élargie) d’un évent dans la monture d’une matrice pour munition.

Fugas de aire TEMSA en matrices para estampación

Fugas de aire en núcleo de mteal duro y camisa

 

Matrices d’extrusion sans anneau de réduction

Parfois, le designer d’un processus de formage a froid a autant de détails à calculer qu’il ne fait pas attention à des autres qui pourraient mettre en péril l’ensemble du processus. C’est le cas avec lequel nous nous trouvons souvent : dans des matrices d’extrusion complexes, le designer a oublié d’ajouter des évents après extrusion.

Si nous réduisons sans anneau de réduction, il y aura une surface de friction considérable entre le matériel et la matrice. Il faudrait éviter cette situation car à cause de la pression et la forte friction, le matériel aura une tendance au grippage et à s’adhérer sur la surface de la matrice d’extrusion et, en conséquence, celle-ci va éclater. Si après la réduction, nous augmentons le diamètre quelques microns, nous allons réduire la surface de friction et le diamètre de réduction aura une durée de vie plus longue. Une longueur de 2 mm pourrait être suffisante.

C’est qu’on appelle l’anneau de réduction d’une matrice d’extrusion.

Matrices d'extrusion sans anneau de reduction
Dessign de Matrices d’extrusion sans anneau de reduction

Matrices hexalobulaires avec problèmes à la réduction

Dans les matrices hexalobulaires, également appelées matrices type Torx, nous nous sommes trouvé parfois avec des conceptions dans lesquels le matériel ne pouvait pas remplir la zone de réduction jusqu’à la profondeur souhaitée et resté dehors.

Lorsque le matériel est introduit dans un alésage avec une réduction similaire ou supérieure à la norme, par exemple environ le 30%, il tend à se dilater comme un bouchon dans une bouteille, c’est-à-dire, tend à sortir à l’extérieur.

Comme montré dans le dessin, ce problème peut se produire lorsque la réduction de la matrice n’est pas guidée. Pourtant, si nous y ajoutons une petite guide, par exemple avec 1 mm de profondeur avant de la réduction hexalobulaire, cela ne permettra pas l’expansion du matériel longitudinalement et, comme résultat de la pression appliquée transversalement, la pièce va entrer dans la zone de calibrage jusqu’à la longueur souhaitée.

Pour ce type de matrices qui combinent la réduction avec le profil hexalobulaire, TEMSA préconise comme qualité du carbure la TEMSA TEM4F, car cette qualité offre la meilleure combinaison de résistance et de dureté requise par cette application.

Solution TEMSA pour une reduction a une matrice hexalobulaire

Reduction a une matrice hexalobulaire TEMSA